Une ado en prison de Marc CANTIN



Il descendait du car. Je l’ai tout de suite remarqué. Lui aussi m’a vue. Mon petit frère disait tu viens Bahia et tirait sur ma main. Je passais le prendre tous les soirs en rentrant du collège. A cette époque, on disait encore Bahia est une gentille fille. C’est une brave petite, sa mère peut être fière d’elle. On l’aimait bien Bahia. On ne connaissait que Bahia, cette tendre fille à laquelle Anthony a souri. Ce roman à deux voix, où une adolescente et un juge s’affrontent, est inspiré par l’histoire réelle d’une jeune prisonnière.


J'ai pu lire ce livre en l'empruntant à la médiathèque. Je ne connaissais pas du tout l'histoire, ni l'auteur et le résumé n'était pas très accrocheur, cependant, le titre me plaisait bien et le fait que ce soit un roman à deux voix a éveillé ma curiosité.

Ce roman nous raconte l'histoire d'une jeune fille de 14 ans qui se retrouve en prison après avoir commis plusieurs crimes et délits. D'un côté, on vit l'histoire de la jeune fille, ce qu'elle pense et ressent et ce qui s'est réellement passé. Et de l'autre côté, on a les impressions de son avocat qui met tout en oeuvre pour essayer de la comprendre.

Au tout début, je n'ai pas spécialement accroché. J'ai d'ailleurs lâché le livre au bout d'une trentaine de pages. Et puis je me suis dit que de toute façon, ça ne me coûtait rien de reprendre cette lecture puisque ce roman ne fait que 135 pages, qu'il est écrit relativement gros avec des interlignes à tout bout de champs. Chose faite. Bon, c'est plus la curiosité qui m'a poussée à terminer le livre que la passion.

Au niveau des personnages, il n'y a pas de réels attachements. En effet, concernant l'avocat, on est bien conscient qu'avant de dire ce qu'il pense de cette affaire, il a besoin de connaître tous les éléments, mais, rien ne nous dit ce qu'il ressent mise à part qu'il ne trouve pas normal qu'une ado de 14 ans soit déjà dans une prison à son âge. Quant à Bahia, la jeune fille, elle est insupportable. Déjà au premier abord, elle prend un air supérieur, elle se prend pour une grande, une adulte, alors que c'est une gamine qui veut tout, tout de suite, et qui pète un câble si elle n'a pas ce qu'elle souhaite, d'où son séjour en prison. 
Bref, entre personnage plat et personnage énervant, on a du mal à s'attacher. 

Au niveau de l'écriture, c'est un peu spécial, je dois l'avouer. Moi qui aime bien les phrases bien faites, bien construites et complètes, j'ai vraiment pas eu de chance dans ce livre. En effet, un mot ne constitue, pour moi, pas une phrase, et malheureusement, il n'y a que ça dans ce livre.

Bon en conclusion, ce livre ne m'a absolument pas convaincu. Je ne le conseillerai à personne. Je ne sais même pas comment conclure cette chronique tellement je n'ai rien à dire. 

4 commentaires:

Melisande a dit…

ça ne donne pas du tout envie de le lire. déjà la 4e de couv bof, mais alors là... non merci, je ferai l'impasse ^^

Bibliothèque de Mimi a dit…

Pour quelqu un qui fini sa chronique par je n ai rien a dire je trouve que tu as pas mal écrit �� c est vrai qu il donne pas envie.

Aline Chardin a dit…

Non seulement, le résumé ne tente pas, ni la couverture d'ailleurs, mais ton avis ne me donne pas du tout envie de lire ce livre... Certes, j'aime me faire ma propre opinion d'habitude, mais là, je n'ai aucune attirance pour ce livre...

ma--bibli0theque a dit…

Je pense que je suivrai ton conseil et que je passerai mon chemin ! Le titre semble prometteur mais la couverture et la quatrième de couverture cassent un peu le tout !
Et puis, vu ta chronique... Je me fie à ton avis !